etntretien-parquet

Comment bien entretenir et rénover du parquet ?

Le parquet est un revêtement de sol qui possède de très nombreux avantages, à la fois esthétiques, techniques, mais aussi écologiques. Le bois est aussi un matériau qui vit et évolue avec le temps. C’est pour cette raison qu’un entretien adapté est nécessaire au fil des années. Celui-ci lui permet de garder de sa superbe et de ne pas être altéré.

Beaucoup de propriétaires ont aujourd’hui peur d’utiliser du bois pour leur revêtement de sol et préfèrent opter pour des imitations en PVC ou en carrelage. Malgré des qualités esthétiques indéniables, il est toutefois impossible de retrouver les mêmes qualités qu’avec un bois véritable.

Voici donc comment prendre soin d’un parquet bois et de s’assurer de sa pérennité de façon simple et efficace en fonction de la finition de ce dernier.

Quel entretien pour quel type de parquet ?

Sol en carrelage, quelle peinture utiliser pour le rénover ?
peinture-carrelage (1)

Le carrelage est un revêtement très pratique qui est utilisé dans toutes les pièces de la maison. Sa facilité d’entretien Lire la suite

La réalisation d’un faux plafond acoustique
faux-plafond

La réalisation d’un faux plafond acoustique peut permettre de limiter les impacts de chocs qui génèrent souvent des nuisances sonores Lire la suite

Bien entretenir un parquet huilé

De nombreux parquets, notamment anciens, disposent d’une finition huilée. Il est important de préciser que l’huile est un traitement irréversible étant donné que la matière imprègne le bois en profondeur.

Le principal avantage d’un parquet huilé, est qu’il ne demande que très peu d’entretien. Un entretien régulier qui consiste à le dépoussiérer sans jamais utiliser d’eau suffi généralement. Pour cela, il convient d’utiliser simplement un balai à frange à peine humide.

En cas de tache importante sur le sol, on utilise généralement du savon noir pur que l’on applique à l’aide d’une éponge propre et sèche et que l’on retire à l’aide d’un chiffon sec.

L’entretien annuel d’un parquet huilé est tout aussi simple, puisqu’il suffit d’appliquer une nouvelle couche d’huile adaptée. Le séchage s’effectue généralement en 2 à 4 heures. Le bois ainsi enduit est protégé contre les taches et salissures.

Bien entretenir un parquet ciré

Les parquets en bois ciré offrent un fini incomparable et dégagent une odeur délicate et agréable. Mais ce type de parquet nécessite, aussi et surtout, un entretien assez important puisqu’il est nécessaire, pour en conserver l’aspect, d’y appliquer une nouvelle couche de vire entre 2 et 4 fois par an. Selon la finition souhaitée, il est conseillé d’appliquer une à deux couches de cire réchauffée au bain-marie.

L’entretien courant d’un parquet de ce type se fait à l’aspirateur ou au balai. Le nettoyage quant à lui se fait à l’aide d’un chiffon ou d’un balai serpillière humide, et non, mouillé. Pour une brillance incomparable, il est possible de lustrer le sol à sec à l’aide d’une cireuse ou d’une polisseuse à peau de mouton.

En cas de tache importante, un ponçage suivi de l’application d’une couche de cire permettra de redonner de sa superbe au parquet.

Bien entretenir un parquet verni ou vitrifié

Le parquet vitrifié ou verni, est le parquet le plus répandu en raison de son bon rapport qualité/prix et en raison de sa facilité d’entretien. Le parquet s’entretient assez simplement au quotidien, en réalisant un dépoussiérage à l’aspirateur puis un nettoyage à l’aide d’un balai serpillière humidifié. De nombreux produits adaptés sont d’ailleurs disponibles sur le marché pour prolonger l’aspect neuf et brillant du parquet.

Lorsque le parquet verni perd vraiment de sa brillance, un entretien plus approfondi est nécessaire. On utilise alors un shampoing doux adapté, puis on applique un rénovateur ou un polish adapté. L’idéal est de poser ces produits à l’aide d’un balai équipé d’une serpillière en microfibres. À noter que ceux-ci s’utilisent directement purs sur le sol.

L’entretien d’un parquet vitrifié se fait environ 1 à 2 fois par an en fonction des besoins de chaque pièce.

Comment rénover un parquet bois ?

Quand on investit dans une maison ancienne, c’est souvent pour son cachet inégalable et son charme particulier. Si un parquet en bois véritable est présent dans la bâtisse, mais que celui-ci a besoin d’être rénové, il est tout à fait possible de le faire soi-même sans avoir à faire appel à un professionnel.

Voici comment procéder :

Étape 1 : nettoyer et préparer le bois

La première étape consiste à vérifier l’état du parquet. Toutes les lames endommagées, gondolées ou déformées devront être remplacées. Il faudra alors opter pour des lames similaires en termes d’essence et de teinte.

Si le parquet contient des clous qui ressortent à moitié, il faudra les retirer et combler le trou avec de la pâte à bois.

Si certaines lames présentent de petits trous ou des fissures, l’application de pâte à bois suffira. Pour des fissures ou trous plus importants, une astuce simple consiste à utiliser de la ficelle de chanvre et de la pâte à bois pour combler et conserver la lame sans avoir à la remplacer complètement.

Pour les parquets présentant des traces de cire, il faudra gratter toute la matière superflue à l’aide d’un outil adapté. Une fois cette étape réalisée, il faudra dégraisser le sol à l’aide d’un produit adapté comme l’essence de térébenthine, ou le white spirit, avec d’un chiffon propre et sec.

Étape 2 : le ponçage

Pour rénover un parquet ancien et abîmé, l’étape du ponçage est indispensable. Pour ce faire, il faut se munir d’une ponceuse à bandes. Ce type d’outil peut être simplement loué en magasin de bricolage pour celles et ceux qui ne souhaitent pas investir dans une machine.

Le ponçage d’un parquet que l’on souhaite restaurer se fait tout d’abord au gros grain. Dans un deuxième temps, la finition se fait à l’aide d’un grain plus fin.

Pour que le résultat soit réussi, il faut avoir la bonne technique et effectuer le ponçage dans le sens du bois. De plus, le geste doit être régulier sans jamais insister sur une partie au risque de la creuser.

L’utilisation d’une bordureuse permettra de réaliser tous les pourtours d’une pièce.

Étape 3 : dépoussiérage et application du produit de finition

Dépoussiérer complètement et minutieusement la pièce.

Enfin, appliquer le produit de finition (cire, verni ou huile).

En conclusion :

Le bois est un matériau vivant qui nécessite un entretien adapté pour conserver son aspect à travers le temps. Lorsque c’est le cas, il peut durer pendant de nombreuses des décennies sans aucun problème.

La réalisation d’un faux plafond acoustique
faux-plafond

La réalisation d’un faux plafond acoustique peut permettre de limiter les impacts de chocs qui génèrent souvent des nuisances sonores Lire la suite

Sol en carrelage, quelle peinture utiliser pour le rénover ?
peinture-carrelage (1)

Le carrelage est un revêtement très pratique qui est utilisé dans toutes les pièces de la maison. Sa facilité d’entretien Lire la suite

Retour haut de page