abattage-arbre

Tout sur l’abattage d’un arbre

II n’est pas rare de devoir faire abattre un arbre qui devient trop gênant, trop encombrant ou parfois dévastateur au coeur de votre propriété. Tout comme parfois pour réaliser des travaux de rénovation, il s’avère nécessaire de faire abattre un arbre. Pour toutes sortes de raisons, quand cette opération s’avère nécessaire, elle ne doit pas, bien sûr, être prise à la légère, et dans la plupart des cas, elle nécessite l’intervention de professionnels qui sont équipés et qui sont formés pour cela. C’est donc ce qui nous intéresse ici, connaître les démarches à entreprendre pour faire abattre un arbre dans les règles de l’art ! Pour tout savoir sur l’abattage d’un arbre, suivez le guide !

L’abattage d’un arbre par des professionnels

Des entreprises sont spécialisées dans l’abattage des arbres. Abattre un arbre n’est pas une mince affaire, et, en effet, pour cela il existe de nombreuses consignes à respecter. Abattre un arbre c’est aussi prendre en considération tout l’environnement qui existe autour de cet arbre à abattre. De nombreux points de sécurité sont à considérer.

Déjà l’infrastructure environnante, maison de voisin, votre propre habitation, il convient de savoir déterminer avec précision comment et où cet arbre devra tomber. Les professionnels experts étudient donc tout cela avec précision. Ils sont dotés des équipements et matériaux nécessaires pour réaliser un travail en toute sécurité et selon toutes les caractéristiques qui sont à prendre en compte.

Tous les avantages d’une entreprise spécialisée

L’entreprise spécialisée en abattage des arbres est non seulement parfaitement équipée pour réaliser ce travail mais détient également du savoir-faire pour un travail réalisé en toute sécurité.

Il n’est donc pas judicieux de se lancer dans l’abattage d’un arbre sans connaissance et sans avoir pris toutes les précautions nécessaires. Bien évidemment, plus l’arbre est grand et volumineux plus la tâche s’avère compliquée. L’entreprise dispose des équipements et des outils nécessaires pour cette délicate tâche, et d’hommes bien formés pour réaliser ce travail. Les spécialistes sont équipés de vêtements spécifiques, ils ont aussi tous les équipements de prévention, anti-bruit avec casque sur les oreilles, visières de protection en cas de projection d’épines de bois, de gants, et équipés d’un harnais de sécurité s’ils doivent monter dans l’arbre.

Comment procèdent les professionnels pour l’abattage d’un arbre ?

Les professionnels utilisent très souvent, et dans le cadre de gros arbres, ce qu’on appelle une abatteuse. Cette machine est quasiment capable de réaliser le travail toute seule.

La machine maintient le tronc de l’arbre entre ses pinces, l’arbre est ainsi maintenu à la verticale. Ensuite la machine coupe le tronc, puis elle posera l’arbre sur le sol. A l’aide d’une abatteuse et d’un porteur, le travail est ainsi très vite réalisé. Seul inconvénient, cette machine dispose d’un coût très cher à la location qui se déroule le plus souvent, entre professionnels eux-mêmes. De ce fait, si cette location est nécessaire, le coût de l’abattage de l’arbre est forcément plus cher aussi.

Cependant, et selon certaines circonstances, le propriétaire n’a pas d’autres choix que de compter sur cette ultime solution. Dans d’autres cas, l’abattage se fait à la méthode traditionnelle, soit à l’aide d’une tronçonneuse. Avec ce processus, c’est bien évidemment la chute de l’arbre qui doit être parfaitement déterminée au préalable.

Quelles sont les étapes engagées ?

Premièrement, la détermination du point de chute : En effet, le professionnel évalue la direction du point de chute de l’arbre qui doit être abattu. Cette étape vise bien sûr à éviter tous les dommages collatéraux que l’arbre pourrait causer si la chute ne se déroule pas comme prévue. Sachant également que certains arbres ne sont pas toujours très droits ou bien verticaux.

Quand l’arbre penche, le plus souvent, l’expert connaît de suite le point de chute, mais celui-ci n’est pas toujours idéal. En effet, si l’arbre penche du côté de la toiture de l’habitation, il va bien falloir le détourner de son axe initial…

Dans certains cas aussi, c’est le terrain environnant qui peut poser quelques soucis. Voilà pourquoi, en tout état de cause, tout est étudié en amont.
Le terrain est nettoyé afin que les obstacles soient ôtés. Tout ce qui est mousse ou lichens est enlevé pour faciliter ensuite l’élagage des branches et découpage de l’arbre.

En second lieu l’expert considère donc et aussi sa zone de repli, ce, pour se mettre à l’abri quand l’arbre va tomber. La zone de repli est donc et aussi envisagée pour limiter tous les risques. Cette zone le plus souvent est évaluée à 135° de part et d’autre, aux alentours de l’arbre qui sera abattu. Pour cela, rien ne doit obstruer cette zone, car si l’abattage de l’arbre est évalué et étudié, il est important de prendre en compte tout ce qui peut se passer pendant le processus, en effet, l’arbre peut aussi prendre du recul au moment de sa chute.

Troisième étape, le passage à l’acte… Une fois que tout a été étudié, dégagé, considéré, le professionnel commence à couper. Il procède d’abord à une coupe horizontale à une profondeur de ⅕ eme par rapport à la largeur de l’arbre. L’homme coupe en se mettant au niveau de point de chute, soit dans la direction prévue de la chute de l’arbre. Il procède ensuite à une coupe oblique qui sera orientée à 45 degrés environ et qui rejoindra la première coupe, il forme en quelque sorte une coupe en triangle. Il passe ensuite de l’autre côté pour refaire une autre coupe oblique toujours à 45 degrés et toujours en direction des coupes précédentes.

Il est possible aussi de commencer par les coupes obliques avant la coupe horizontale, c’est le professionnel qui détermine sa façon de faire. C’est ainsi que l’arbre sera donc coupé et entraîné vers son point de chute.

La quatrième étape s’intéresse aux finitions du travail. Une fois que l’arbre est au sol, il faut élaguer les branches et couper le tronc en plusieurs morceaux, c’est l’opération de débitage. Il faut s’occuper aussi de la souche de l’arbre qui sera donc déracinée à l’aide d’un appareil spécifique appelé dessoucheuse ou à l’aide d’une pelleteuse.

Bien évidemment, les professionnels ont tous leurs façons de travailler, d’autres techniques peuvent être utilisées pour abattre un arbre. Certains préfèrent commencer par l’élagage des branches, cela dépend de chaque situation. Pour ce faire ils utilisent alors des nacelles élévatrices, ou parfois simplement harnachés au tronc de l’arbre, selon la configuration de l’arbre également. Parfois c’est aussi la partie haute de l’arbre qui est enlevée en premier.

Cela permet d’évaluer au mieux et aussi le centre de gravité de l’arbre pour évaluer plus précisément son lieu de chute. Ainsi et selon les cas, l’arbre peut aussi être démonté en plusieurs parties, cela peut être le cas si l’espace autour est plutôt restreint. Dans ce cas, l’usage d’une grue est bien souvent de rigueur.
L’abattage d’un arbre considère donc de multiples facteurs, et selon les cas, le procédé d’abattage varie.

Quel est le coût pour l’abattage d’un arbre ?

Selon tout ce que nous avons décrit préalablement, il est donc bien normal que le prix d’abattage d’un arbre varie beaucoup. Il n’est absolument pas conseillé de faire cette opération par soi-même et même si vous avez un peu de connaissance en ce domaine. Il reste préférable de compter sur des hommes et des machines qui facilitent la tâche.

Selon l’utilisation de machines, selon le nombre d’hommes nécessaires pour le travail, selon les frais de déplacement, le prix de l’abattage peut parfois être élevé.

Tarif d’intervention d’une entreprise d’abattage d’arbre

Selon tous les critères, il est donc judicieux de demander différents devis à plusieurs professionnels spécialisés en abattage d’arbre. C’est surtout la difficulté du travail qui déterminera le coût de l’intervention, ça va de soi !

Toutes les configurations comme les infrastructures alentours, la taille et la grosseur de l’arbre à abattre, l’utilité de tel ou tel matériel, tout cela entre forcément dans le coût de l’intervention. Parfois, des situations exceptionnelles peuvent faire monter la facture, c’est notamment le cas, si des insectes ont élus domicile dans l’arbre. Parfois, il est donc nécessaire de faire intervenir d’autres personnes.

Pour avoir un ordre d’idée moyen sur le coût d’un abattage, celui varie en 60 euros le stère abattu (1 mètre cube) sans enlèvement et sans dessouchage, ainsi et selon les besoins, le coût oscille le plus souvent entre 100 euros à plus de 1000 euros l’abattage d’un arbre.

Si l’arbre est plutôt petit, vous pouvez envisager l’abattage par vous-même. Pour réduire le coût par un abattage réalisé par un professionnel vous pouvez aussi proposer de faire vous-mêmes les finitions. A vous de voir.

A savoir pour la coupe d’un arbre

Pour la coupe d’un arbre, il est préférable d’envisager l’opération entre le printemps et l’automne mais cela dépend du type de l’arbre. Par exemple, s’il s’agit d’un arbre feuillus qui peut à certaines périodes de l’année produire de la sève en grande quantité, la période de coupe pourra se faire plutôt en hiver. Selon le type d’arbre, l’élagage est plus facile quand l’arbre a moins de feuilles. Les conditions climatiques déterminent elles-aussi la coupe de l’arbre, on ne coupe pas un arbre si il pleut ou si il neige, si il y a du vent ou du brouillard…

La réglementation pour l’abattage des arbres

Il est parfois nécessaire de demander une autorisation au préalable pour abattre un arbre, surtout si celui-ci est à proximité de lignes électriques ou téléphoniques. A ce moment-là, il faut se tourner auprès des services compétents dans la commune de résidence, le plus souvent à la mairie.

Au même titre qu’il faut savoir que parfois les entreprises EDF ou Telecom peuvent aussi exiger l’abattage de votre arbre si celui-ci gêne les installations. Les services de la mairie peuvent aussi selon certains cas exiger l’abattage de votre arbre.

Un voisin peut aussi être à l’origine de la demande de l’abattage de votre arbre, si l’arbre mesure plus de deux mètres de haut et s’il est implanté à moins de deux mètres de sa propriété. Cette mesure n’est pas valable en cas de copropriété ou de PLU (Plan Local d’Urbanisme) et autres exceptions. Vous pouvez vous référer au Code Civil et notamment aux articles 671 et 672.

Si vous êtes propriétaire d’une forêt, et si vous voulez couper des arbres, il vous faudra demander une autorisation à l’aide d’un formulaire Cerfa n°12530*03.

Parfois, il n’y a pas besoin d’autorisation précise à demander, mais par mesure de sécurité et pour avoir l’esprit tranquille il convient de voir auprès des services compétents.

Retour haut de page